Pages

jeudi 10 mars 2016

Mägo

Raconte-nous ton parcours
J'ai toujours été passionnée de couture, mais ce n'est qu'après une licence de sociologie que j'ai pris cette passion au sérieux et que j'ai passé un CAP; j'ai enfin pu comprendre les mystères du montage d'un vêtement.



Un court passage sur une chaîne de montage au sein d'un atelier ligérien, m'aura finalement motivée à me lancer...et j'ai créé MAGÖ. 


Ton univers, tes inspirations

L'univers de MAGÖ est coloré. 
J'aime à dire que je suis une couturière, je fais aussi bien des ourlets de pantalon que des robes de mariées sur mesure, en passant par les accessoires. 
J'aime tous les aspects de ce métier.


Pour La boutique TRIBÜ c'est l'univers de l'enfant que j'ai voulu revisiter. J'aime mélanger les imprimés et les couleurs sur des modèles de basiques.
Mes coupes sont épurées, mais j'adore jouer sur les matériaux et les motifs.
Je ne pense pas qu'il faille souffrir pour être beau/belle, alors je fais extrêmement attention au confort... Un vêtement doit être à son goût, mais il sera toujours plus beau si tu peux danser dedans.

Des coups de cœur ?
Commençons par la créatrice Manuella  de Facettes..., une amie très chère avec laquelle j'ai connu les premières excitations de la création, le bonheur de devenir couturière. J'aime son univers et ses couleurs, elle a su trouver un juste équilibre entre sophistication et efficacité.
La musique est un élément essentiel pour moi dans la création, mon coup de coeur musical serait l'application Radiooooo.com, elle donne une vue 360° sur le monde musical, à travers l'espace et à travers le temps.
Et mon livre de chevet, je l'ai redécouvert il y a peu, Birmane de Christophe Ono-dit-biot, ou comment allier beauté exotique de la Birmanie et le parcours passionnant et passionné d'un "looser" en reconversion...

Et quelques bonnes adresses ...
Un goûter ou un brunch gargantuesque au Tabl'O Gourmand (allée Duquesne). Une ambiance feutrée et reposante, de belles tablées en bois et une pâte à tartiner au spéculos !!
Une bonne bouteille, à La Contre-Etiquette (rue st Denis, en face de la cathédrale), pour tous ceux qui, comme moi, ne sont pas très doués pour choisir du vin mais ne veulent boire que de bonnes choses. Vous pourrez alors faire une confiance aveugle à un caviste passionné.
A découvrir aux alentours de Nantes, le vignoble : j'apprends à m'occuper de la vigne depuis peu et j'avoue être surprise d'y trouver autant d'intérêt, du calme et de la verdure...de quoi se ressourcer!
Aller dans n'importe quel coin de verdure à Nantes (et c'est pas ce qui manque). Tous les parcs nantais ont un intérêt, et j'adore y passer du temps pour se promener et jouer avec mon petit mari et ses deux enfants.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire